Propositions prix anecdote

  • Salle R/S de la BnF, vers 2007 : un lecteur américain se présente à moi et m'explique qu'il recherche un manuscrit médiéval anglais qu'on lui a indiqué, dans lequel figure une illustration qui l'intéresse. Le manuscrit est bien présent à la BnF... mais à Richelieu et non pas à Tolbiac. Pour ne pas le laisser sans réponse, je vérifie dans Gallica, mais le manuscrit en question n'a pas encore été numérisé. Je lui indique que nous avons néanmoins la numérisation d'une édition XIXe. Mais cela ne l'intéresse pas car ce texte est en latin, et il veut le texte en anglais. Je cherche dans les catalogues internationaux et ne trouve aucune édition XIXe ou XXe en anglais, ce qui je lui indique. Là, il me répond qu'il ne veut pas une édition XIXe ou XXe, il veut "la version originale du XIIIe siècle en anglais". J'essaie de reprendre mon explication en essayant de lui indiquer la différence entre édition et traduction, mais il ne veut rien entendre. Il ne comprend tout simplement pas que, même si le manuscrit a été produit en Angleterre, il n'existe pas et il n'y a jamais eu de version d'époque en anglais ! Excédé, il me fait comprendre qu'il voit bien que je refuse de l'aider et que je cherche à lui cacher quelque chose. Je regrette vraiment de ne pas avoir noté la cote de ce mystérieux manuscrit, qui doit sans doute receler la recette de la pierre philosophale, l'emplacement de la fontaine de Jouvence, ou quelque chose de similaire.

    Domaine : Publics et Services aux publics

    Type : Amusant

  • Rouen, entre 2006 et 2008, grands chantiers de rangement dans la bibliothèque. Dans l'un des magasins, de nombreux paquets ficelés et emmaillotés dans du papier kraft marron, qui semblent n'avoir pas été ouverts depuis longtemps... L'un attire notre attention car il comporte une note rédigée au gros crayon rouge. On lit : "à cataloguer d'urgence - juin 1943".

    Domaine : Histoire du livre, des collections, des bibliothèques

    Type : Etrange

  • Les coups de fil réservent parfois des surprises. Je pense par exemple à ce monsieur qui souhaitait se procurer un extrait d'acte naissance de Louis XIV et qui s'énervait parce qu'il prenait nos (patientes) explications pour un refus de le renseigner. Un autre nous a appelé pour louer le costume de la mère Angélique Arnauld, fameuse abbesse de Port-Royal. La palme revient à ce Monsieur qui s'énervait parce que nous ne mettions pas assez en valeur, selon lui, l’œuvre d'un proche de Port-Royal et qui a fini par nous lâcher qu'il en était la réincarnation...

    Domaine : Valorisation,expositions, médiation, Autre

    Type : Amusant

  • Lors de sa première visite à la bibliothèque pour le contrôle annuel des comptes, notre expert-comptable a demandé des explications sur la ligne budgétaire "Restauration", la trouvant visiblement trop élevée. J'ai donc répondu que ce n'était qu'un petit budget (7 000 euros à l'époque) au vu de nos besoins. La réponse ne la satisfaisant pas, elle insiste à nouveau me demandant de justifier... "autant de frais de restaurant en une année !". Depuis, elle connaît notre activité et la ligne "Restauration" ne l'émeut plus.

    Domaine : Autre

    Type : Amusant

  • Parmi de nombreuses anecdotes, je voudrais partager avec vous l’un de mes souvenirs les plus émouvants : le jour où un chercheur, NT Binh, a redécouvert des archives familiales qu’il croyait disparues. Et comme c’est lui qui en parle le mieux, je vous invite à lire le billet qu’il a consacré à la découverte des archives de son oncle, Marcel Achard, sur sa page Facebook (accès libre) : https://www.facebook.com/binh.nt.37/posts/10150973246906692:0 NT Binh a ensuite raconté plus en détails cette histoire dans un numéro de la revue Double Jeu consacré à Marcel Achard (2015). Si vous avez la curiosité de le lire, vous verrez comment ce fonds avait été autrefois sauvé par une conservatrice qui l’avait fait entrer dans les collections patrimoniales nationales et comment aujourd’hui des chercheurs travaillent, grâce à ces archives, à redécouvrir l’œuvre de cet homme de théâtre et de cinéma.

    Domaine : Conservation et traitement matériel, Valorisation,expositions, médiation, Publics et Services aux publics

    Type : Autre

  • Un lecteur consulte plusieurs documents en occitan et en vient à me présenter ses recherches ; je lui propose de lui communiquer un manuscrit en occitan qui fait partie de mon programme de catalogage qu'il consulte longuement ; en me le rendant, il me remercie en déclarant que j'ai fait son bonheur, avant de rougir, pensant peut-être avoir été équivoque, et balbutie "enfin, si je puis dire..." Et je me dis quel beau métier, qui permet de faire si facilement le bonheur des hommes .

    Domaine : Conservation et traitement matériel, Autre

    Type : Amusant

  • Lors d'un accueil de classe, un enfant me demande si les livres sont aussi vieux que moi... c'était des ouvrages XVIIIe ! On va mettre ça sur le dos de la très bonne conservation de ces livres... :-/

    Domaine : Valorisation,expositions, médiation, Publics et Services aux publics

    Type : Amusant