Témoignages sur Henri-Jean Martin

Henri-Jean Martin

Hommage à Henri-Jean Martin

Pour le dixième anniversaire de la disparition d’Henri-Jean Martin, BiblioPat s’associe à l’Enssib, à l’École des chartes et à la Bibliothèque municipale de Lyon pour rendre hommage à ce grand historien du livre, bibliothécaire et professeur, qui a marqué de son empreinte plusieurs générations de professionnels.

Pendant toute l’année 2017, des témoignages et souvenirs sur la personne et l’enseignement d’Henri-Jean Martin seront collectés sur ce site ; une synthèse en sera présentée pendant le colloque du 17 novembre 2017 à l’École des chartes.


  • C'était pendant les cours d'option que nous avions en troisième année, dans la salle du "fer à cheval" de l'ancienne bibliothèque de l'École des chartes. Henri-Jean Martin nous annonçait en arrivant : "Ce que j'ai à vous dire est un peu farce", avant de nous parler des grandes bibliothèques patrimoniales françaises et de leurs fonds, qu'il chiffrait avec beaucoup d'imprécision : "Environ 500 000 volumes, environ 350 000 volumes..." Comme je pensais naïvement qu'on aurait pu mieux faire, j'ai demandé pourquoi nous n'avions pas des chiffres plus nets, par exemple à l'unité près. Je me souviens très bien du regard bleu glacial que m'a lancé le maître avant d'articuler sa réponse : "Mais... vous avez une idée de la manière dont on s'y prend pour compter les volumes d'une bibliothèque ?" S'est ensuivi un silence de mort : non, je n'en avais aucune idée, et Martin n'a pas daigné me l'expliquer avant de poursuivre. Combien de fois me suis-je rappelé ces quelques mots, quand j'avais à remplir sans délai des formulaires de statistiques ? Je me suis maintenu, comme sans doute beaucoup d'entre nous, dans une approximation plutôt sincère qu'entre-temps n'ont guère amélioré les systèmes informatiques, et souvent j'ai trouvé l'occasion d'en parler moi-même à des étudiants. J'ai fini par admettre qu'il n'y aurait jamais de réponse : comme chez Cicéron, tout était dans la question.