Offre-Stage-Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne

Type d'offre: 
Stage
Structure: 
Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne
17 rue de la sorbonne, Paris
Mercredi 1 Avril 2020 - Vendredi 24 Juillet 2020

 

La Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) et le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris – UMR 8589 (LaMOP) ont entrepris de monter un projet commun autour des étudiants, maîtres et suppôts de l’Université de Paris au Moyen-Âge (12e – 16e siècles). Le projet ORESM (Œuvres et Référentiel des Étudiants, Suppôts et Maîtres de l’Université de Paris au Moyen Âge) vise à exposer sur le web des données nativement numériques issues de la recherche (provenant de la base de données Studium Parisiense par exemple), des données issues de différents gisements documentaires (archives et manuscrits), ainsi que des données « images » issues de la numérisation de manuscrits et d’archives. Il rendra accessible une collection virtuelle relative à l’Université de Paris au Moyen Âge (12e-16e siècles), à l'aide d'un catalogue et d’un instrument de recherche (IR), d'un référentiel des personnes physiques, d'outils de requête élaborés en fonction de profils utilisateurs, d'un visualiseur IIIF et de dispositifs de visualisation cartographique. La phase 1 du projet qui sera présentée en réponse à l’AAP CollEx 2019-2020 est resserrée autour de la construction de l’IR en XML-EAD des archives et de la description des personnes identifiées dans des notices d’autorités au format XML/EAC-CPF. La création d’une application web « référentiel des personnes physiques au Moyen Âge » permettra – dans une phase ultérieure – l’exposition en RDF des données remontées du travail de dépouillement. De plus, un alignement du référentiel avec IdRef est prévu. Le répertoire de manuscrits en XML-TEI, sera quant à lui, le résultat du moissonnage de différentes bases de données.

 

Le/la stagiaire a pour mission de

  • Créer l'inventaire en XML-EAD des documents d’archives dispersés entre différentes institutions. La difficulté réside dans le fait que les archives relèvent de différents fonds, différentes séries et que, dans une phase ultérieure, d’autres fonds ou séries devront y être décrits. Le travail attendu est donc aussi celui d’une construction intellectuelle et scientifique.
  • Proposer un modèle en XML/EAC-CPF relatif à la description des personnes à l’époque médiévale et structurer les notices d'autorités résultant du dépouillement des archives de la BIS en utilisant le cas échéant des données issues de la base Studium parisiense